La base réfléchie pour le projet devait être robuste et fiable, pour parcourir le monde, et à la fois suffisamment spacieuse pour accueillir les amis d’Erwan. Ses recherches l’ont dirigées vers un voilier de 37 pieds, un TrisAlu 37 construit en 1982 au Québec. Maewan correspondait au profil, ayant déjà vécu plusieurs hivernages la bas. Toujours bien entretenu, ce bateau était sain et en parfait état. Quelques modifications étaient toutefois nécessaires afin de l’optimiser pour la navigation au grand large et pour les temps longs passés dans les zones froides du globe.

L’intérieur a été revu, simplifié. L’élimination de superflus tels que placards ou eau chaude, était incontournable afin d’alléger le bateau et le rendre le plus fonctionnel possible. Toute l’électronique a été refaite à neuf par la société Teem grâce à notre partenaire principal Mobility, filiale de Vinci Energie. Radar, pilote NKE, radio AIS, AIS, antenne open port pour la connexion satellite, nouveaux panneaux solaires, éolienne, hydro générateur Watt&Sea, parc de batteries neuves, tous ces nouveaux éléments indispensables ont trouvé leur place à bord. La voilure a été remplacée par des pièces neuves réalisées par la voilerie Incidence. Le gréement dormant est refait à neuf.

Quelques photos de la préparation de Maewan

"Maewan sera notre abri, refuge, camp de base, salle à manger, centre des Opérations pendant les 4 ans que durera l’aventure. Avec sa solide coque en aluminium, conçue pour l’aventure et le froid, Maewan peut accueillir 5 à 6 personnes avec assez de vivres et d’énergie pour 2 mois d’autonomie."

− Erwan Le Lann -

"Nous pousserons Maewan dans ses retranchements en navigant sur les mers les plus reculées, dans les conditions les plus difficiles, n‘utilisant que l’énergie du vent pour nous mener de l’avant."

− Erwan Le Lann -